La bancarisation en cours en RDC permet de mettre fin au système de détournement de fonds et de grandes imputations des salaires, a indiqué Mme Christelle Munoko, caissière à la PROCREDIT BANK au cours d’un entretien mardi avec l’ACP.

Selon Mme Munoko, la bancarisation est une innovation dans le système de la paie qui rencontre certaines difficultés par rapport à certaines réalités liées à la dynamique de l’administration. Malgré cela, a-t-elle ajouté, la bancarisation est une voie obligée pour résoudre durablement l’épineux problème de la paie des agents de l’Etat.

Quelques difficultés présentées par le système bancaire, notamment l’omission des noms de certains agents et le remplissage de formulaire en faveur d’autres agents finissent ou finiront par être résolus, a-t-elle ajouté.

Interrogés, certains agents de cette banque ont soulevé également des problèmes liés aux coupures de connexion à l’internet le jour de la paie, à l’engouement des bénéficiaires et à l’arrivée tardive des listings en dur par rapport aux listings électroniques dans des banques commerciales chargées de la paie mensuelle du personnel de l’Etat.

Pour que cette opération connaisse une réussite sans entrave, il faut que les Banques retenues pour assurer la paie des salaires multiplient les agences de perception afin de permettre à leurs clients de toucher leurs salaires dans les meilleures conditions, a conclut M. Willy Mambu de la banque commerciale du Congo « BCDC ». ACP/Mat/May

 

Traduction

Google Translate Widget by Infofru

Author Site Reviewresults

1 USD = 2 003,5842 CDF (source: BCC)


Convertisseur de monnaie










Montant:
De:
à:



A la une

Les autorités congolaises ont annoncé lundi avoir décidé la mise aux enchères de vingt-sept... Lire la suite

Les plus lus

Banque

16258 vues
Le Sénat a adopté vendredi, en séance plénière, le rapport de sa Commission économico-financière e...
Copyright ©2015-2022 RDC finances | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom