Imprimer

Le gouvernement a annoncé, samedi 19 septembre, l'opération de certification des résultats de la commission de contrôle de la paie des fonctionnaires de l'Etat.

Le ministre d'Etat chargé du Budget, Michel Bongongo a indiqué que ces résultats se rapportent aux salaires et frais de fonctionnement, détournés par des réseaux maffieux ainsi qu'aux reliquats que les banques commerciales sont censées reverser après l'opération de la paie.

«Nous n'allons pas faire un contrôle pour arriver à des règlements de comptes. L'objectif du gouvernement est d'avoir à nouveau des moyens mis à la disposition des fonctionnaires de l'Etat pour l'amélioration de leurs conditions de vie», a indiqué Michel Bongongo.

Lancée depuis juillet dernier, cette commission, composée des syndicalistes, experts et membres du gouvernement, a ciblé le secteur de l'enseignement primaire, secondaire, de la santé et de l'enseignement supérieur et universitaire.

Le gouvernement avait initié cette commission après avoir découvert le détournement mensuel de plus de 170 millions de francs congolais (184 292. 37 dollars américains) du trésor public à Kinshasa par un réseau mafieux démantelé.

Les fonds détournés concernent plus le secteur de la santé.

Avec Radio Okapi